Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2020

Jean Delannoy - Le Majordome

Majordome.jpgLéopold (Paul Meurisse) est un homme respectable et respecté. Le jour, il est le majordome d'un redoutable procureur, célèbre pour sa collection de condamnation à mort. Et la nuit, il est lui même le juge de la pègre, tranchant avec classe dans les différents entre malfrats. 

Homme stylé et maniaque (pas question de parler en argot devant lui), Léopold possède un sens de la justice exacerbé, et c'est en se basant sur le code pénal qu'il règle ses affaires. Et de ce fait, il connaît le milieu comme personne. Mais un jour, un mystérieux criminel, le Chat, le contacte car pour une fois, ce voleur solitaire a besoin d'aide pour le casse du siècle: le vol d'une cargaison d'or soviétique devant arriver en France dans les prochains jours.

Drôle de film là encore que ce Majordome de Jean Delannoy (1964). Comédie noire, écrite sur le mode du vaudeville avec pour axe d'intrigue la double vie de Léopold, il s'agit d'un film étonnant, un peu bancal, mais très drôle et servi par de bons acteurs: Meurisse, évidemment, mais aussi, dans un second rôle, Geneviève Page. Évidemment les amateurs de polars seront déçu par cette histoire invraisemblable, mais ceux qui recherchent une comédie vraiment distrayante seront servis.

11:47 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire