Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2021

Paul Béra - La Nuit est morte

Bera2.jpgLa Nuit est morte: tel est le joli titre d'un roman tardif de Paul Béra. Dans un futur lointain, un astronef qui a à son bord la fille du dictateur de l'Europe, servant comme officier, répond à un appel de détresse et se pose sur un monde qui serait au premier abord parfait pour la colonisation.

Rapidement, l'épave des naufragés est retrouvée, vide. Pourtant, ce monde est occupé. Des survivants d'un précédent naufragé, isolés là depuis des générations, et qui tentent d'échapper à un fléau qui les touche depuis peu: la nuit elle même. Ou du moins une étrange entité nocturne, qui fuit la lumière du jour, déteste l'eau et le feu, mais absorbe toute vie animale.

Rapidement, la lutte va s'engager entre les sauveteurs et la Nuit, aussi vorace qu'intelligente.

Voilà un roman qui rappelle, quelque part, Le Titan de l'espace, une des premières œuvres du même auteur (parue sous le nom d'Yves Dermèze). Cependant, on a affaire ici à un roman du Fleuve Noir, aussi Paul Béra se laisse-t-il aller à quelques facilités, notamment sur la psychologie simpliste des personnages. Pour autant, l'intrigue est bien construite, le récit savamment mené, et le sujet intrigant. Un bon petit FNA.

Commentaires

POurquoi pas si j'ai le temps et je dégotte au coin d'un bouquiniste.

Écrit par : lutin82 | 21/11/2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire