Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2018

Jean et Doris Le May - La Chasse à l'impondérable

Lemay.jpgIl peut paraître curieux d'avoir lu tant de romans de Jean et Doris Le May, au point d'avoir participé à un ouvrage collectif en leur honneur, de finalement n'avoir jamais lu la première de leurs œuvres, La Chasse à l'impondérable, parue en 1966. C'est pourtant bien le cas, et il était temps de rattraper cette erreur.

La Fédération unit des centaines de mondes parfois très différents. Certains d'entre eux sont plus ouverts à la criminalité que d'autres. Mais l'agence Interco, basée à Marslovsk, veille. Quand deux physiciens, qui viennent de découvrir sur la planète Éthéra un nouvel élément dont l'existence n'était jusqu'ici qu'hypothétique, le gravidium, disparaissent, Interco lance à leur recherche cinq de ses agents, qui vont devoir d'abord se familiariser avec Éthéra avant de poursuivre l'enquête au cœur de ses jungles radioactives.

La Chasse à l'impondérable ne possède pas encore le charme poétique qui fait tout l'intérêt des meilleurs romans des Le May. Mais on peut noter qu'il s'y trouver déjà tout de leur univers, celui d'Interco et de ses agents qui travaillent non pas par paire, mais par couple, les sentiments occupant une place prépondérante dans leurs relations. Sur le fond, il s'agit bien d'un space opera classique, on peut même dire très pulp. Mais il jette les bases d'une œuvre cohérente, solide. Et pour bien faire, ça se lit tout seul, avec plaisir. 

Écrire un commentaire