Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2020

William Eubank – The Signal

Signal.jpgNick et Jonas sont étudiants au MIT. Parfaits geeks, ils tâchent de traquer un mystérieux pirate, Nomad, tout en accompagnant en Californie Hailey, la compagne de Nick. Mais voilà qu'en cours de route, ils parviennent à localiser Nomad, et décident de faire un détour, dans un trou paumé. Là, ils découvrent une maison totalement vide, mais dans laquelle il y a eu auparavant des serveurs informatiques. Cependant, pendant qu'ils enquêtent, Hailey est enlevée. Choqué, Nick se réveille plus tard alors qu'il est enfermé dans une sorte de centre hospitalier secret, où l'ensemble du personnel porte des combinaisons étanches. Le motif? Lui et Jonas auraient été en contact avec un mystérieux extraterrestre, et seraient contagieux.

Étrange film que The Signal de William Eubank (2014). Film de mutants à la X-men ou à la Chronicle? Non. Film de contact avec les ET? Pas sûr. Le scénario, un peu bancal parfois, nous entraîne d'une hypothèse à l'autre, au fil d'un récit qui finalement aurait pu être écrit par Philip K. Dick. The Signal, à ce titre, est un film déstabilisant, et guère facile d'accès.

En tout cas, la réalisation est soignée, et les acteurs sont très bons: au final, il s'agit-là d'un bon petit film de science-fiction.

 

18:17 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire