Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2019

Futur Immédiat - Alien Nation

AlienNation.jpgIl n'y a pas à dire, le titre français de ce film est bien trouvé: alors qu'il est sorti en 1988, l'action est supposée se passer en 1991. Futur immédiat, alias Alien Nation, est un film de Graham Baker, et aussi bien son affiche que la filmographie du réalisateur (elle comprend le Beowulf avec Christophe Lambert) ont de quoi faire peur. Mais c'est un tort.

Un énorme vaisseau spatial est arrivé non loin de Los Angeles. À son bord? Des centaines de milliers d'ET humanoïdes, anciens esclaves d'une autre espèce, échoués là et incapables de repartir. Ils sont forts, un peu plus grand que les humains, très intelligents et adaptables: de fait, ils ont été créés pour subsister dans les environnements les plus hostiles. 

Mais il n'y a pas de place pour eux sur Terre. Ils deviennent les nouveaux parias, les nouveaux habitants des ghettos de Los Angeles. Un jour qu'un duo de policier est en patrouille, une attaque a lieu dans une épicerie. Les deux inspecteurs interviennent, mais l'un d'eux est tué dans l'action. Le survivant, Matthew Sykes, accolé d'un nouvel assistant, un extraterrestre qui vient d'être promu, va se mettre en tête d'enquêter sur l'affaire, contre l'avis de sa hiérarchie.

Clairement, Futur Immédiat est un bon film. Scénarisé par Rockne O'Bannon, le créateur de Farscape, il est bâti sur une intrigue policière certes classique (une histoire de trafic de drogue), mais qui sert parfaitement le propos politique et sociologique, une métaphore évidente du racisme américain. La réalisation de Graham Baker est efficace, et du fait qu'il n'y a quasiment aucun trucage, étant donné l'environnement contemporain et l'absence totale de technologie ET, c'est aussi un film de science-fiction qui a vraiment bien vieilli. 

On notera qu'en 2009, le Sud-Africain Neill Blomkamp ne s'est pas privé pour repomper intégralement le principe du film pour en faire son District 9.

AlienNation2.jpgAlors, dans la foulée, j'ai voulu jeter un oeil à la série, Alien Nation. Pour l'instant, je n'ai vu que le pilote, réalisé par Kenneth Johnson (auteur de l'excellente série V), et s'il faut se faire au changement d'acteur principal, il n'empêche que ce pilote est réellement bon, mettant en place un cadre, une intrigue et des personnages qu'on a envie de suivre. Ça tombe bien, j'ai tout le coffret (uniquement en anglais, hélas: les DVD sont inédits en France).

20:24 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire