Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2019

Charlemagne-Ischir Defontenay - Star ou Ψ de Cassiopée

Star.jpgPublié initialement en 1854, Star ou Ψ de Cassiopée de Charlemagne-Ischir Defontenay est un pur OVNI littéraire. Ce n'est pas un roman, ni un recueil de nouvelles ou de poésie. C'est un traité historique et ethnographique du même genre que ceux qu'on publiait alors sur les pays d'Asie, par exemple. À ceci près qu'il concerne un autre système stellaire, celui de Star ou Ψ de Cassiopée. Les textes s'y présentent comme la traduction de manuscrits découverts dans une météorite dans l'Himalaya, puis patiemment déchiffrés. On nous donne ainsi à lire une histoire des Stariens, un peuple humanoïde créateur de plusieurs civilisations originales, qui se sont cependant effondrées sous les coups d'une terrible maladie. Une poignée de survivants a cependant pu fuir dans l'espace, pour coloniser les autres planètes du système, où ils ont rencontré là encore d'autres civilisations. 

Suivent, après cet historique, des fragments de la culture starienne: des textes littéraires, des pièces de théâtre, des poésies. La forme du livre est d'autant plus surprenante que la partie "terrienne", qui relate la découverte des documents et leur lecture, est entièrement rédigée en vers. 

Il est difficile de décrire dans l'ensemble cette œuvre hors normes, dont la date même de publication surprend, tant elle contient d'éléments absolument originaux non seulement pour l'époque, mais aussi pour les décennies à venir.

Star ou Ψ de Cassiopée est un bijou, et sa réédition chez ArchéoSF est une excellente chose.

Commentaires

Ce roman est novateur dans son fond, expérimental dans sa forme et il de quoi surprendre. Il est difficile d’accès mais c’est vrai qu’il mérite amplement le détour. C’est un livre novateur, à remettre dans son contexte. Du jamais lu.

Écrit par : TmbM | 18/02/2019

Répondre à ce commentaire

je ne connaissais pas du tout, et j'avoue que je suis charmée par cette idée. Et puis, un titre si novateur datant du XIX° ma curiosité est à son palier max.

Écrit par : lutin82 | 19/02/2019

Répondre à ce commentaire

On ne peut vraiment pas appeler ça un roman, en tout cas pas pour l'époque. C'est une monographie imaginaire, servie par une imagination à la fois débridée et cohérente: l'univers proposé tient debout, et si les personnages sont humanoïdes, ce n'est pas humano-centré: les civilisations décrites sont originales.

Écrit par : Patrice | 19/02/2019

Répondre à ce commentaire

On ne peut vraiment pas appeler ça un roman, en tout cas pas pour l'époque. C'est une monographie imaginaire, servie par une imagination à la fois débridée et cohérente: l'univers proposé tient debout, et si les personnages sont humanoïdes, ce n'est pas humano-centré: les civilisations décrites sont originales.

Écrit par : Patrice | 19/02/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire